La SCI : qu’est-ce que c’est ?

La constitution et la gestion d’un bien à plusieurs ne sont pas une chose facile. Heureusement qu’il existe la SCI, une option qui vous permet de gagner en souplesse ainsi que des avantages fiscaux. La succession est le cadre e. En plus d’une explication plus étendue, voici les avantages d’une SCI.

La société civile immobilière : définition et fonctionnement

La SCI est une société qui se définit par son caractère juridique. Elle est composée d’au moins deux individus ayant chacune un statut déterminé : celui d’associé. Le but de leur rassemblement est de pouvoir gérer des biens immobiliers, creationsci.fr. De plus, il faut comprendre que le bien immobilier est à la garde de la SCI. Les associés reçoivent des portions sociales proportionnellement à leur apport.

À l’image de toutes les autres formes de sociétés, la SCI dispose à son actif de statuts qui régissent son fonctionnement. À titre d’illustration, la rédaction de statuts aide à déterminer les modalités de prises décisionnelles. D’un autre côté, il faut noter qu’un gérant est désigné par les associés pour assurer la gestion courante de biens immobiliers gardés par la société.

Les avantages d’une société civile immobilière

Pour commencer, il est déjà plus qu’évident que la SCI aide à la gestion ainsi que la transmission du bien immobilier. Pour ce qui est de la gestion du bien au sein de la SCI, il faut comprendre que les dettes et les gains accumulés par le bien détenu par la structure sont partagés entre les associés. Il en est de même pour les travaux à accomplir sur le ou les biens immobiliers. Le coût de réalisation des travaux est reparti entre les divers associés. 

Par ailleurs, l’obtention de l’accord des associés représente la grande partie des parts sociales. Elle est donc nécessaire pour cesser le bien. Lorsqu’une mésentente se profile à l’horizon, la SCI garantit la sécurité et la protection du patrimoine, même s’il est de nature familiale.